Soins

Le Spa Bolton vous propose un massage près de la chute dans l’une des six yourtes à massage. Été comme hiver, laissez-vous emporter par la symphonie de l’eau de la chute qui tombe à l’infini.

Notre blogue

Le blogue Spa Bolton
  • #slowtoute : une initiative parfaite pour les mamans toujours pressées

    Par Léonie Pelletier, Blogue Roby et Cie, Ambassadrice Spa Bolton.   Avant d’avoir Roby dans ma vie, j’étais déjà de nature pressée. En fait, je suis une personne qui ADORE être occupée. J’aime organiser mes semaines bien chargées en gardant un bon équilibre travail, famille, amies. Par contre, ce n’est pas très reposant comme horaire… Je ne sais pas pourquoi, mais quand je ne fais rien, je me sens mal. Pourtant, ne rien faire, c’est relaxer! C’est prendre du temps pour soi. C’est «quelque chose»! Et je dois apprendre à le faire davantage. Mon amie Vanessa a lancé le mouvement #slowtoute il y a quelque temps et ça arrivait à point dans ma vie. J’étais au milieu de la grossesse et je prenais conscience que mon horaire de fille ben occupée allait prendre le bord sous peu. Je me rendais peu à peu compte que l’arrivée d’un enfant, ça chamboulerait inévitablement mes habitudes. Le but du mouvement est simplement de prendre le temps de faire les choses, de s’asseoir, de respirer, de souffler, de s’écouter, de se choisir dans cette vie qui va à 100 000 à l’heure et surtout de profiter des petits moments simples du quotidien. En devenant maman, j’ai compris beaucoup de choses que je n’aurais jamais pu comprendre avant de vivre ce nouveau rôle. Avant d’accoucher, je me disais : je vais recommencer à travailler un mois après l’accouchement. Je me trompais. Royalement. Et ça, malgré tout ce qu’on peut nous dire et tous les conseils qu’on tente de nous donner, on ne peut simplement pas le comprendre avant de réellement le vivre. Non seulement un bébé d’un mois ça ne se met pas en garderie, mais de toute façon ON NE VEUT PAS FAIRE ÇA! Nos priorités changent tellement! On veut être collée à bébé, on veut rester près de lui, être là pour toutes les premières fois. Surtout avec l’allaitement, je ne peux pas me séparer de lui plus de 3h jusqu’à ce qu’il puisse manger du solide, donc vers six mois. Même si je tire mon lait, j’ai un bébé glouton qui demande à boire bien plus que ce que je suis capable de tirer! Je réalise par contre que malgré que mon horaire soit fait en conséquence de bébé et que c’est lui le boss (on se déplace selon ses boires, ses siestes et ses humeurs), je suis quand même toujours aussi occupée. Parce que j’aime ça! Et que finalement, Roby peut bien me suivre partout où je vais! Depuis ses premiers jours de naissance, on sort visiter des gens, on fait les boutiques, on assiste à des événements, on va prendre des cafés, on bouge! C’est faisable de sortir et d’être occupée avec bébé! Et le #slowtoute, j’ai aussi réalisé que ça ne veut pas dire arrêter de vivre. Mais on doit prendre aussi le temps de se reposer, de l’écouter lui et s’écouter nous, et c’est ce que #slowtoute m’apprend. Ce mouvement m’apprend à profiter et chérir tous ces moments d’arrêts, aussi petits soient-ils. L’heure du bain avec le petit, les longues marches en famille, les petits films le soir collés les trois. Je vous invite donc, vous, mamans pressées/chargées/occupées comme moi, à continuer d’aimer votre vie active, mais aussi et surtout à prendre conscience que les arrêts sont nécessaires, sont agréables et sont sains. Profitez de la sieste de bébé parfois pour simplement le regarder dormir, vous faire couler un bain ou lire votre revue préférée plutôt que de faire 4 brassées de lavage, passer le balai et répondre à des courriels. Prenez le temps de boire votre café chaud le matin en déposant bébé sur le tapis d’éveil et en le regardant jouer. Garder bébé dans vos bras 5 mins de plus après l’avoir endormi juste pour vous coller un peu et relaxer. Bref, vous trouverez bien votre moment #slowtoute à vous. 😉 Bonne détente!   Crédit photo de couverture : maman ourse   Auteur : Léonie Pelletier, Blogue Roby & Cie. Roby & Cie, c’est un blogue sans prétention pour familles modernes. Suivez le blogue sur Instagram 

  • Fin de session, une pause bien méritée

    Tous les étudiants connaissent très bien ce que signifie la fin de session! Cette période quand notre tête ne sait plus quoi penser tellement elle regorge de dates limites des remises de travaux, quand les jours semblent tout d’un coup avancer beaucoup trop vite à notre goût et quand notre horaire est chargé de rencontres et de travaux à finaliser. Durant ces journées pêle-mêle, il y a d’un côté les « procrastineux » qui ne savent plus par où commencer et de l’autre côté ceux qui croyaient avoir pris de l’avance et qui se font eux aussi avoir par le temps qui file. Tout le monde souhaite ardemment passer au travers de cette étape sans trop de dégâts. Bref, la fin de session est synonyme même du mot angoisse dans la tête de plusieurs étudiants. Effets néfastes du stress Même si vous ne souffrez pas de troubles d’anxiété quotidiennement, cette période causée par la fin de session peut avoir un impact sur votre santé. Selon le schéma simplifié de la journaliste Lindsay Holmes du Huffington Post, notre corps réagit de différentes façons durant un moment de stress et cela peut affecter négativement le fonctionnement régulier de notre système. Évidemment, une personne incapable de gérer/contrôler son niveau d’angoisse et qui est quotidiennement affectée par le stress subira des conséquences bien plus importantes qu’une personne légèrement stressée à des moments importants de sa vie. Il ne faut donc pas trop s’inquiéter si l’on constate l’apparition de ces symptômes lorsque nous sommes en fin de session, puisque le niveau de stress est trop élevé. Toutefois, afin de minimiser les dégâts, je vous propose la meilleure des solutions pour apaiser votre fin de session ou du moins pour vous changer les idées : La relaxation au spa Bolton Même si la fin de session occupe tout notre temps libre durant ces quelques semaines, il est primordial de trouver quelques moments pour se détacher de l’école et revenir en force, prêts à affronter la pile de travaux. Voici donc quelques suggestions de moments propices pour une visite au spa :  1. Quelques jours avant la fin de session Même si parfois nous ne sommes pas certains à quel moment précis commence la fin de session, puisque cela varie d’une personne et d’un programme à l’autre, il est important de trouver un petit moment pour se détendre avant le début des travaux. La planification de notre horaire pour les prochaines semaines doit prendre en compte à la fois nos remises de travaux, nos examens, nos rencontres, mais aussi nos moments de relaxation. Ceux-ci nous permettront lors des moments les plus critiques d’oublier tous nos problèmes et de nous vider la tête. 💡 (Petit conseil : lorsqu’on inscrit une activité à notre horaire, les chances qu’on la réalise sont beaucoup plus grandes que si on ne fait que le dire. Alors, prenez le temps d’y inscrire des moments de détente dans votre agenda ;)) 2. Pendant la fin de session Cette période est la plus critique des trois. À ce moment, nos priorités sont évidemment dirigées vers nos travaux et nos résultats scolaires. Par contre, puisque vous avez pris le temps de noter à votre agenda des moments pour vous détendre et visiter le spa Bolton, vous pouvez heureusement profiter de quelques heures de relaxation qui seront extrêmement bénéfiques pour vous. Ce moment est propice pour remplir ses réserves d’énergie qui ont été, sont et seront vidées par le stress. Il est important de ne pas attendre le moment critique où vous vous sentirez au bout du rouleau et que vous n’en pourrez plus des études.   Capsule info Voici une petite liste rapide des trois niveaux de stress, passant de faible à élevé, et des symptômes associés pour que vous puissiez facilement vous situer. Pour la plupart d’entre nous, nous nous situons aux niveaux 1 et 2 lorsque nous sommes en plein milieu de la fin de session. Niveau 1 (dans une situation positive ou négative) Cœur bat vite Respiration s’accélère (difficulté à parler durant les oraux…) Dose plus élevée d’adrénaline qu’à la normale Niveau 2 Baisse des réserves de sucres et de gras du corps (envie de manger sucré, gras et salé pour compenser) Fatigue « À bout » (épuisement) Penchant vers consommation d’alcool, café (oups…le cas de plusieurs étudiants) et tabac. Anxiété Pertes de mémoire Vulnérabilité au rhume et à la grippe Niveau 3 (stress constant, situation extrême) Insomnie Erreurs de jugement Changements de personnalité Graves maladies (ex. affection cardiaque) Vulnérable à la maladie mentale (source : Santé Canada, « Votre santé et vous », Santé Canada, [En ligne], 2008, http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/iyh-vsv/life-vie/stress-fra.php, 27 mars 2016.  ) Ces niveaux ne doivent pas vous inquiéter, mais plutôt vous inciter à prendre soin de vous. Le stress, comme vous aurez constaté, peut nous causer bien plus de dommages sur notre santé qu’on pourrait le croire.   Après la session Ce moment où vous sentez toute la pression retomber est idéal pour se gâter. Prenez le temps de relaxer, vous le méritez amplement. Profiter des journées où votre tête peut enfin penser à autre chose qu’à des travaux ou à des examens. Libérez-vous l’esprit et prenez une journée complète pour vous détendre au spa. Dites-vous que le pire est passé et que vous n’avez qu’à d’attendre la sortie des notes. Évidemment, cette attente interminable peut être bien stressante pour plusieurs, mais vous n’avez aucun pouvoir à ce stade-ci, alors il est préférable pour vous de laisser les choses aller. Faites des activités entre amis que vous avez négligés ces dernières semaines et organisez des soupers en famille pour leur montrer que vous êtes toujours vivants et que vous êtes enfin sortis de votre grotte/appartement/chambre… 😉 Suivez-nous sur Facebook et sur notre site web pour plus d’articles !   Maude Fortier Blogueuse pour Spa Bolton Bachelière en communication, rédaction et multimédia            

  • saint-valentin
  • Saint-Valentin : trois par année, pas juste le 14 février

    Je crois en l’amour, beaucoup plus qu’en la Saint-Valentin. Je trouve cette fête trop commerciale. Les fleurs sont hors de prix et les restaurants, bondés. En plus, il faut souvent choisir entre le service de 17 h et celui de 19 h 30 pour permettre au gérant d’accueillir le plus de couples possible. Certaines gens déplorent que Noël ait pris une tangente trop axée sur les cadeaux. J’adresse le même reproche à la Saint-Valentin. Les bouquets, les cœurs en chocolat, ceux à la cannelle qui piquent à la langue, le souper romantique annuelle… Voilà mon problème avec cette célébration de février : sa date arrêtée. Je ressens un malaise identique avec la fête des Mères et celle des Pères. Ce qui me rebute, c’est l’obligation de dire à la personne chère qu’on l’aime en raison du calendrier. C’est vrai que c’est essentiel, mais pourquoi à date fixe? Pourquoi pas n’importe quand et tout le temps? Hier encore, j’ai répété pour la Xième fois « Je t’aime » à ma blonde. C’est sorti droit du cœur, sans regard vers mon agenda. Saint-Valentin : surprise inattendue Le plaisir de ne pas célébrer systématiquement la Saint-Valentin, c’est que ma fiancée n’espère rien. Ainsi, la moindre attention la surprendra! Je préfère souligner la Saint-Valentin un 6 avril ou un 18 décembre, par exemple. Juste pour le bonheur d’étonner. C’est vrai qu’à l’occasion, l’attente du moment fait grimper le désir. Savoir que la Soirée S s’en vient, c’est excitant. On s’y prépare, on se peigne mieux, on s’habille chic et sexy, on sent bon. Toutefois, trop de planification tue parfois la spontanéité! Les espérances ne sont pas comblées; la veillée ne se termine pas en feux d’artifice comme on l’avait imaginé. Difficile donc d’obtenir une Saint-Valentin parfaite. Y a-t-il trop de pression à s’aimer un 14 février? Saint-Valentin : intimité Malgré cette montée de lait, je vous jure être un homme attentionné. Je ne tripe pas sur la Saint-Valentin, car je n’ai pas envie de forcer la romance ni l’amour. Je préfère entretenir plutôt qu’imposer. Je cherche constamment à passer une soirée avec ma promise. Je reste à l’affût des possibilités d’intimité. Surtout si ce moment s’agrémente d’une bouteille de rouge autour d’un savoureux repas, que mes yeux se perdent dans les siens, que mon regard croise son décolleté et qu’on finit tous les deux, peau contre peau. Là, j’embarque à cent milles à l’heure. Peu importe la date. Je n’ai pas envie de me fier au calendrier pour vivre une soirée faste. Je suis trop amoureux pour attendre jusqu’au 14 février. Cela dit, je soulignerai quand même la Saint-Valentin. Après tout, il s’agit d’une opportunité d’intimité de plus. Je ne peux pas être perdant! Merci C’est sous le signe de l’amour que je signe aujourd’hui mon dernier article de blogue hebdomadaire pour le Spa Bolton. Je remercie Geneviève pour sa confiance du départ, Claude pour son soutien et Kim pour la continuité. Depuis le 26 juin 2015, je vous ai livré certains de mes états d’âme et une partie de ma vision de la vie. Merci de me lire. On se retrouve bientôt. Jean-Pierre Quirion

Spa en estrie

Plus d'information

Le Spa Bolton est sans contredit le plus beau site naturel pour un spa au Québec. Voici plus d'information sur le spa :

Nous joindre

Un retour aux sources au Spa Bolton

Le Spa Bolton est sans contredit le plus beau site naturel pour un spa au Québec. Situé au pied des chutes de la rivière Missisquoi à Bolton-Est dans les Cantons-de-l’Est, à une quinzaine de minutes du mont Orford, vous y trouverez la parfaite harmonie entre la nature, le corps et l’esprit.

Que vous soyez seul, en couple, entre amis ou en groupe, laissez-vous emporter par la symphonie de l’eau des chutes qui tombe à l’infini. Profitez de cette quiétude pour vous faire masser en bordure de la rivière, été comme hiver. Nos massothérapeutes expérimentés vous proposent plusieurs soins : massages suédois, californien, aux pierres chaudes, amma, avec balles de sel, kobido, capillaire, réflexologie, pour femme enceinte et même pour enfant. Laissez-vous dorloter par nos esthéticiennes en vous offrant un moment de détente : facial, pédicure, manucure, exfoliation corporelle. Si vous désirez partager ce moment de bonheur avec vos proches, offrez-leur un certificat-cadeau, une attention toujours appréciée.

Prenez le temps de vous arrêter quelques heures afin de relaxer et de refaire le plein d’énergie en profitant de la nature et des bains polaires : bain nordique dans la rivière au pied des chutes, spas en plein air, yourtes de relaxation, terrasse, bain vapeur à l’eucalyptus et piscine extérieure chauffée.

Finalement, agrémentez l’expérience en profitant de l’un de nos nombreux forfaits hébergement, restaurants ou activités possibles dans les régions d’Eastman, Magog, Sherbrooke et Bromont. Au menu : randonnée pédestre, kayak, vignoble, théâtre, spectacles et plus encore. Contactez-nous pour plus d’information!