Soins

Le Spa Bolton vous propose un massage près de la chute dans l’une des six yourtes à massage. Été comme hiver, laissez-vous emporter par la symphonie de l’eau de la chute qui tombe à l’infini.
  • Wow! Félicitations à toute l'équipe pour les bons soins. Endroit relaxant, paisible, charmant! Tout simplement génial!

    spa-avatar-new

    CaroRoger sur Trip Advisor

  • Un endroit formidable pour relaxer et en profiter pour un bon massage par des professionnels. Endroit bucolique près des chutes où on peut se tremper les pieds dans une eau limpide et froide à souhait.

    spa-avatar-new

    Gérard F. sur Trip Advisor

  • Ce spa est de loin mon préféré en région! Il répond au critère le plus important qui est selon moi la propreté. Moins dispendieux que la compétition, l'endroit est entouré d'arbres matures et invite à une relaxation totale. Je le conseil fortement.

    spa-avatar-new

    Miguel R. sur Trip Advisor

Notre blogue

Le blogue Spa Bolton
  • chute spa bolton thermothérapie
  • Thermothérapie : les 15 secondes rentables

    Une journée dans un spa vient à coup sûr avec une séance de thermothérapie. On pourrait aussi dire une virée dans les bains nordiques. Ou encore, une alternance chaud-froid-relaxation. Mon moment fétiche d’une séance de thermothérapie au Spa Bolton, ce sont les 15 secondes que dure l’immersion dans l’eau froide. Vous savez, cette étape qui suit l’absorption de chaleur dans un sauna où on sue simplement à se regarder les bras? Une phase qui s’accompagne généralement d’une série d’onomatopées du genre : « hi! brrr! ahahaha! ». J’adore ces 15 secondes. En fait, pour être honnête, ce sont les 15 secondes qui suivent que j’affectionne particulièrement : la montée d’adrénaline, le picotement sur l’épiderme, l’impression d’arriver à compter les globules rouges qui parcourent mes veines… Puis, vient le moment de la relaxation! Champion de la relaxation Le choc thermique associé à mes 15 secondes préférées me détend l’esprit et renforce mon corps. Dans ces moments, j’ai la certitude de devenir le Champion du monde de la relaxation. « Qu’on m’organise une cérémonie d’honneur! J’exige un podium! Je mérite la médaille d’or aux Jeux mondiaux de la détente! Tant qu’à y être, qu’on me décerne le Prix Nobel de l’humain qui se sent bien! » J’exagère un brin, j’en conviens. Mais comme je le dis souvent : « Si tu es bien, reste bien. » Et si tu veux te sentir mieux, essaye donc une plongée en eau froide. Ça prend juste 15 secondes. Thermothérapie : se sentir bien partout La thermothérapie apaise le corps et l’esprit bien au-delà de l’immédiat. Les effets perdurent des heures, voire des jours. Les bienfaits de la thermothérapie s’expliquent scientifiquement. D’abord, le chaud. Les séances de sauna ouvrent grands les pores de la peau, évacuant du coup les toxines. Ça fait sortir le méchant, comme on dit! (Ouvrons une parenthèse explicative, si vous le voulez bien. Les toxines ne sortent pas par les pores de la peau. C’est une façon de parler. La seule chose qui émane de vos pores, c’est de la sueur. En fait, une séance de chaud accélère la circulation sanguine et provoque une dilation des vaisseaux sanguins. Notre sang spin plus vite dans nos veines et artères. Donc, les toxines qui sont mises en circulation dans le système sanguin seront évacuées par voie urinaire. De là, l’importance de boire beaucoup d’eau. C’est ça, qui en bout de ligne, fait sortir le méchant! Le même principe s’applique lors d’un massage. Le massothérapeute stimule le système, le sang circule plus vite, les toxines aussi. On boit, on va au toilette et bingo! Ça fait sortir le méchant. On ferme la parenthèse explicative.) Ensuite, l’eau froide. Le choc thermique accélère le rythme cardiaque, stimule la circulation sanguine et provoque une montée d’adrénaline. Comme nos pores se referment rapidement, les bienfaits cutanés s’ajoutent aux nombreux autres. Autre bienfait : le contraste chaud-froid dans les bains nordiques stimule les muscles autour des os, ce qui aide à diminuer les douleurs arthritiques. Enfin, le moment de relaxation : chaise longue au bord de la rivière ou dans une yourte auprès d’un feu de foyer. Bienvenue endorphine, ô toi, l’hormone du bonheur! Sommeil réparateur J’ai une confidence à vous faire : quand je suis stressé, je dors mal et je me réveille bougonneux. Je l’ignore parfois, mais ma blonde se charge de me le signaler. Mais si je profite d’un sommeil réparateur, ma journée se déroule de façon beaucoup plus plaisante. Alors, établissons une équation simple. Si j’évacue le stress, je deviens plus détendu. Détendu, je dors mieux. Au réveil, je montre plus d’énergie et de bonne humeur. Du coup, mon système immunitaire se fortifie et mon sourire s’installe naturellement dans mon visage. J’ai davantage de patience avec les enfants et les collègues. Ainsi, je passe une meilleure journée. Qu’en dites-vous?

  • stress blogue 2 ok
  • L’origine du stress

    Le stress puise son origine aux confins de l’humanité. Il fait partie de notre ADN. Essentiel à notre survie, il devient par contre dangereux pour la santé s’il est mal géré. Dans mon article précédent, j’abordais les résultats d’un sondage Léger sur ce qui stresse les Québécois et Québécoises. Intéressé par le sujet, j’ai effectué quelques recherches supplémentaires. J’ai notamment découvert les quatre ingrédients du stress. Ces lectures judicieuses m’ont également permis d’apprendre qu’il existe des stresseurs physiques et psychologiques et que certains sont absolus et d’autres relatifs. Vous trouverez dans ce billet de blogue plusieurs hyperliens. Ils vous mèneront vers des sites dignes de confiance, comme ceux de l’Université McGill et du Centre d’étude sur le stress humain. Historique du stress Le stress a été découvert par Hans Selye, un chercheur de l’Université de Montréal dans les années 1920. Ses études ont démontré que les êtres humains ne réagissaient pas tous de la même façon devant une situation stressante. De plus, il appert que nous ne sommes pas tous et toutes affectés par les mêmes éléments perturbateurs. Certains perdent le sommeil à l’idée de parler en public, alors que d’autres redoutent comme la peste un rendez-vous chez le dentiste. Même trouver une gardienne pour une sortie du samedi fait parfois augmenter le niveau d’anxiété chez certaines personnes. Les catégories de stresseurs Il existe deux grandes catégories de stresseurs : les physiques et les psychologiques. Les stresseurs physiques (blessures, maladies, températures très froides, etc.) causent une contrainte ou une tension sur notre corps Les stresseurs psychologiques relèvent des événements qui chamboulent notre planification et notre perception des choses : commentaire négatif, individu louche, situation qu’on juge dangereuse. Un rendez-vous important ou trouver à la dernière minute la fameuse gardienne pour samedi entrent également dans cette catégorie. Les chercheurs suggèrent un autre classement possible : les stresseurs absolus et les relatifs. La première catégorie inclut les événements hors de notre contrôle et qui causent du stress à tout le monde : tremblements de terre, attentats, catastrophes naturelles, etc. Les stresseurs relatifs provoquent aussi du stress, mais à un degré différent d’une personne à l’autre (trafic, examen, impôts, etc.). C.I.N.É., la recette du stress La recette du stress se compose de quatre ingrédients : le contrôle, l’imprévisibilité, la nouveauté, l’égo menacé. Contrôle: être en retard, attendre les résultats d’un test médical, devoir se fier à un collègue… Ne pas être en contrôle, c’est stressant; Imprévisibilité: un conjoint soupe-au-lait, une maladie soudaine, une voiture en panne… Les surprises ne sont pas toujours agréables; Nouveauté: nouvel emploi, mise à jour d’un logiciel, nouvelle gardienne (bon je sais, la gardienne revient souvent dans mes exemples, mais j’en cherche justement une, ça parais-tu?); Égo menacé: nos compétences remises en question, nos méthodes de travail critiquées par le patron, etc. Gérer son stress Réglons une chose une fois pour toute : jamais nous ne vivrons sans stress. Nos glandes produisent de l’adrénaline et du cortisol depuis qu’on chasse le mammouth. Alors, oublions son éradication et concentrons-nous plutôt sur sa gestion. Lorsque j’ai suivi mes cours de premiers soins, le moniteur suggérait de toujours commencer notre intervention avec trois grandes respirations. Il disait que respirer profondément nous donnait le temps de chasser la montée d’adrénaline et de prendre une décision plus éclairée. Si ce conseil est valable en situation d’urgence, il devrait l’être en tout temps. Pour ma part, je vous propose de trouver une activité qui vous plait et de l’inscrire à votre agenda. Les longs bains vous relaxent? Prenez-en un. Le jogging vous vide l’esprit? Courez. Le vin du vendredi vous détend? Buvez-le sans culpabilité. Rien faire Une autre façon d’éloigner le stress consiste à inscrire un gros RIEN au calendrier familial. On court tellement tout le temps pour conduire nos enfants à leurs activités qu’on oublie que juste prendre le temps, c’est l’fun! En plus, on peut commencer à rien faire à l’heure qu’on veut. Enfin, je vous suggère une visite au Spa Bolton. Pourquoi? Pour prendre le temps. Tout simplement. Vous direz que je prêche pour ma paroisse, et c’est bien vrai! Mais que voulez-vous? J’ai enfin trouver une façon d’éloigner le stress. Alors, je la partage avec vous! Bonne détente.

  • blogue stress 1 ok
  • Stress : l’accepter et le contrôler

    Le stress est vieux comme le monde. Les mots adrénaline et cortisol ont gagné en popularité ces dernières années en raison des recherches scientifiques, mais le phénomène comme tel n’a pas été inventé par notre génération ni celle de nos parents. Cependant, nous sommes collectivement plus conscients des conséquences négatives du stress sur notre santé. Du coup, on recherche activement des solutions pour contrecarrer ses effets pervers. Se plonger dans les bains nordiques représente à coup sûr une façon naturelle de relaxer et de retrouver son équilibre. Il existe évidemment d’autres manières pour décompresser, mais avant d’aller plus loin, regardons ensemble quelques statistiques. Sondage sur le stress Le Journal de Montréal publiait à la fin février un sondage sur le stress et ses effets. Quelques gros titres accrocheurs avaient alors attiré mon attention, dont celui affirmant que près de 40 % des femmes ont déjà cessé de travailler en raison du stress. C’est beaucoup. Tellement que ça en devient préoccupant. Sauf qu’il ne s’agit pas d’un mal contemporain. Depuis la chasse aux mammouths, l’être humain doit composer avec une hormone qui déclenche des réactions diverses dans son corps. En 2016, le trafic, la pression professionnelle et les obligations familiales ont remplacé la prédation aux pachydermes. Toutefois, le stress, lui, demeure le même. Il n’a pas suivi l’évolution technologique. Stress financier Une situation financière précaire représente un élément stressant marquant pour près d’un Québécois sur deux.  L’obligation de se surpasser sans arrêt déclenche parfois l’envie de revoir son quotidien, voire changer drastiquement son mode de vie. Car rappelons-nous que le stress incontrôlé sabote la santé. Enfants stressés Une autre statistique m’a énormément étonné : un enfant sur deux est stressé. Le sondage Léger ajoutait que ce taux grimpait à 60 % chez les adolescents de 12 à 17 ans. Quelques questions m’ont aussitôt traversé l’esprit : le stress est-il héréditaire? s’acquiert-il en côtoyant des gens stressés? peut-on vivre avec une absence totale de stress? J’ai donc poursuivi mes lectures sur le stress : son historique, ses effets positifs et négatifs, sa gestion… Plus je lisais, plus j’en apprenais. Et plus c’était intéressant. J’ai trouvé une panoplie de sites Internet sérieux qui abordent le sujet. Je partagerai avec vous ces hyperliens la semaine prochaine. Mais d’ici là, j’aimerais bien connaître vos sources de stress. J’ai un ami pour qui c’est le manque de sommeil; une autre devient vite tendue quand sa to-do-list s’allonge. Enfin, pour une troisième de mes connaissances, c’est sa situation financière instable qui la préoccupe. Et vous? Mais surtout, c’est quoi votre truc pour décompresser? Quelle est votre recette pour relaxer, votre formule magique pour chasser l’accumulation quotidienne de poids sur vos épaules? Moi, c’est prendre du temps pour une activité non obligatoire : jouer au golf, lire un roman, m’offrir un massage. Je vous suggère d’ailleurs d’essayer un massage. Parce que pendant qu’on est couché sur la table à massage, on ne fait rien d’autre que rien. Et ça, ça fait du bien. Enfin, une autre merveilleuse façon de chasser d’atteindre la cime de la détente, c’est la thermothérapie. Cela aussi je vous en reparle très bientôt.

Spa en estrie

Plus d'information

Le Spa Bolton est sans contredit le plus beau site naturel pour un spa au Québec. Voici plus d'information sur le spa :

Nous joindre

Un retour aux sources au Spa Bolton

Le Spa Bolton est sans contredit le plus beau site naturel pour un spa au Québec. Situé au pied des chutes de la rivière Missisquoi à Bolton-Est dans les Cantons-de-l’Est, à une quinzaine de minutes du mont Orford, vous y trouverez la parfaite harmonie entre la nature, le corps et l’esprit.

Que vous soyez seul, en couple, entre amis ou en groupe, laissez-vous emporter par la symphonie de l’eau des chutes qui tombe à l’infini. Profitez de cette quiétude pour vous faire masser en bordure de la rivière, été comme hiver. Nos massothérapeutes expérimentés vous proposent plusieurs soins : massages suédois, californien, aux pierres chaudes, amma, avec balles de sel, kobido, capillaire, réflexologie, pour femme enceinte et même pour enfant. Laissez-vous dorloter par nos esthéticiennes en vous offrant un moment de détente : facial, pédicure, manucure, exfoliation corporelle. Si vous désirez partager ce moment de bonheur avec vos proches, offrez-leur un certificat-cadeau, une attention toujours appréciée.

Prenez le temps de vous arrêter quelques heures afin de relaxer et de refaire le plein d’énergie en profitant de la nature et des bains polaires : bain nordique dans la rivière au pied des chutes, spas en plein air, yourtes de relaxation, sauna finlandais, savusauna, terrasse, bain vapeur à l’eucalyptus et piscine extérieure chauffée.

Finalement, agrémentez l’expérience en profitant de l’un de nos nombreux forfaits hébergement, restaurants ou activités possibles dans les régions d’Eastman, Magog, Sherbrooke et Bromont. Au menu : randonnée pédestre, kayak, vignoble, théâtre, spectacles et plus encore. Contactez-nous pour plus d’information!