Soins

Le Spa Bolton vous propose un massage près de la chute dans l’une des six yourtes à massage. Été comme hiver, laissez-vous emporter par la symphonie de l’eau de la chute qui tombe à l’infini.
  • Wow! Félicitations à toute l'équipe pour les bons soins. Endroit relaxant, paisible, charmant! Tout simplement génial!

    spa-avatar-new

    CaroRoger sur Trip Advisor

  • Un endroit formidable pour relaxer et en profiter pour un bon massage par des professionnels. Endroit bucolique près des chutes où on peut se tremper les pieds dans une eau limpide et froide à souhait.

    spa-avatar-new

    Gérard F. sur Trip Advisor

  • Ce spa est de loin mon préféré en région! Il répond au critère le plus important qui est selon moi la propreté. Moins dispendieux que la compétition, l'endroit est entouré d'arbres matures et invite à une relaxation totale. Je le conseil fortement.

    spa-avatar-new

    Miguel R. sur Trip Advisor

Notre blogue

Le blogue Spa Bolton
  • pelleter sans se blesser
  • Pelleter sans se blesser : une bordée à la fois

    Pelleter sans se blesser : défi annuel de milliers de Québécois. Trop souvent, on veut faire vite pour déblayer l’entrée. Ainsi, on oublie quelques règles de base qui sauvent des visites chez le chiro. Par exemple, qui s’échauffe avant d’empoigner sa pelle? Qui effectue des étirements une fois la neige mise à sa place? « Pas le temps pour ça! » Quand la bordée arrive, on sort dehors. Point final! C’est rarement à l’agenda. Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail rappelle les dangers du pelletage, mais aussi la façon sécuritaire d’exécuter cette tâche obligatoire. Je vous en ai préparé un résumé. Le poids de la neige La première information qui m’a sauté aux yeux en consultant leur site concerne le poids de la neige. Elle se lit comme suit : « En général, une pelletée (avec une pelle de plus d’un kilo) de neige de 5 kg (la moyenne) toutes les 5 secondes, vous déplacerez plus que 70 kg de neige en 1 minute. Si vous répétez l’exercice pendant 15 minutes, vous aurez pelleté 1000 kg de neige. » Une tonne de neige! Y pensez-vous? Donc, dire qu’il est tombé une tonne de neige n’est pas une simple expression de découragement, mais bel et bien une estimation de quantité! Alors, si j’ai à déplacer 1000 kg de poudre blanche, aussi bien m’équiper adéquatement. Selon mon site de référence, j’aurai besoin d’un outil léger dont la poignée arrive à la hauteur de ma poitrine. Un manche courbé sera moins exigeant pour le bas de mon dos. De plus, je devrais opter pour une plus petite pelle. Elle déplacera moins de neige à la fois, mais sera aussi moins pesante ce qui limitera les dangers de blessures. Pelleter sans se blesser Résumons la préparation. Un, acheter une bonne pelle adaptée à ma grandeur. Deux, se réchauffer avant de commencer et s’étirer une fois la tâche complétée. Trois, se vêtir convenablement. L’idéal, ce sont les pelures. S’habiller en oignon! Il faut s’assurer que nos mouvements ne seront pas gênés par nos vêtements et que ceux-ci respireront, car nous finirons par avoir chaud. Quatre, abattre la besogne. Pour ce faire, le CCHST recommande de travailler à un rythme régulier et de pousser la neige au lieu de la soulever. Si vous devez absolument la lancer, mieux vaut prendre une petite quantité et déplacer vos pieds dans la direction voulue. Mon chiro ajouterait de ne jamais tourner le tronc ni d’envoyer la neige par-dessus mon épaule ou de côté. Enfin, le CCHST écrit : « Disciplinez-vous. Pelleter de la neige est une activité exigeante qu’on peut comparer à lever une charge tout en marchant sur un terrain irrégulier et instable après avoir enfilé des vêtements robustes et assez lourds. Prenez des poses fréquentes et buvez beaucoup de liquides tièdes sans alcool. » Ouin! C’est pas une sinécure! Mais au moins, je sais maintenant comment pelleter sans se blesser. Alors, amenez-en de la neige! Je suis prêt pour la prochaine bordée!   En terminant, merci à jobboom.com pour sa collaboration secrète. Les trois illustrations dans l’article viennent de leur site. Je les ai trouvées en googlant. Vous n’avez rien fait de particulier, mais je tenais quand même à vous remercier.

  • ergonomie au travail
  • Ergonomie au travail : éviter les douleurs

    Ergonomie au travail : la cause de ma plus récente raideur au cou. Cela, et le fait que je dors sur le ventre. Mauvaise habitude, je sais. Mais c’est difficile de se départir d’une habitude qu’on adopte durant le sommeil, sans vraiment s’en rendre compte. Toutefois, la position de ma souris, la hauteur de ma chaise et l’aménagement de mon poste de travail, ça je peux y voir. Et je ne suis sûrement pas le seul à me tenir tout croche devant mon écran pour ensuite me plaindre de maux divers. Pourtant, lors de mon embauche à Radio-Canada, j’avais suivi une formation en ligne sur l’ergonomie au travail. Alors, devant mon cou en manque de souplesse, j’ai décidé de réviser mes acquis et de partager avec vous quelques conseils de base. Ergonomie au travail : ordinateur et boeuf Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail définit l’ergonomie comme suit : « L’ergonomie est la science qui consiste à adapter le travail au travailleur et le produit à l’utilisateur. » J’aime bien le sens directionnel de cette affirmation : « adapter le travail au travailleur ». Pas l’inverse. Sur leur site, vous trouverez de l’information concernant votre profession. Évidemment, on y parle beaucoup de matériel de bureau : ordinateur, souris, chaise, etc. Mais j’ai également glané des trucs utiles pour les bouchers.  Par exemple : « Quelle position adopter pour dépecer une carcasse? » Je vous l’accorde, c’est moins universel que l’informatique. Le boucher possède un ordinateur, mais le programmeur n’éventre pas son bœuf. Mais ce que je veux dire, c’est que ce site, mis en ligne par le gouvernement du Canada, ratisse large. Ergonomie au travail : images et illustrations Tout le monde utilise un ordinateur. En tout cas, c’est votre cas puisque vous me lisez. Alors, voici quelques conseils de base pour en profiter au maximum sans vous blesser. D’abord, votre chaise. Lorsque l’on se tient debout, le plus haut point du siège devrait arriver juste au-dessous de nos rotules. Une fois assis, nos pieds doivent reposer à plat sur le plancher ou sur un repose-pied. On doit pouvoir s’accoter contre le dossier. Nos appuie-bras doivent supporter les coudes sans hausser nos épaules. Lorsque l’on s’approche de notre table de travail, notre poignet doit rester droit. Il ne faut pas avoir à l’incliner pour manipuler la souris. On doit regarder notre écran en inclinant très légèrement la tête. En janvier 2010, Travail sécuritaire NB publiait un document d’une quinzaine de pages. Ce Guide pour la prévention de lésions musculo-squelettiques n’a pas pris une ride. Il aborde la position de la chaise que je vous ai résumée, mais aussi la posture, la surface de travail, les périphériques, l’écran, les portables, le travail debout, et les autres accessoires, comme le téléphone. Le document donne une foule de conseils simples à appliquer. Les explications sont concises et accompagnées d’illustrations. Je vous invite fortement à consulter le Guide pour la prévention de lésions musculo-squelettiques ainsi que le site du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail. Une petite lecture judicieuse qui vous évitera bien des maux. Et si jamais comme moi, une raideur apparaît, il reste une solution : un bon massage.

  • bonne année 2017 spa bolton
  • Bonne année 2017 du Spa Bolton : rires, amour, santé

    C’est à notre tour de vous souhaiter Bonne année 2017. De la part de toute l’équipe du Spa Bolton, que votre 2017 soit remplie de bonheurs, petits et grands. Si j’ai décidé de prendre quelques jours pour vous souhaiter officiellement la bonne année, c’est que je voulais être certain de mes souhaits. Depuis que le bouchon du mousseux a sauté, je trie le bon grain de l’ivraie. J’ai lu sur Facebook une panoplie de vœux du Nouvel An. Du classique « Santé, prospérité et le paradis à la fin de vos jours » jusqu’au moderne « sexe, plaisir et vin ». J’ai fait mon choix. Je vous souhaite des rires, de l’amour, de la santé. Bonne année 2017 : Fous rires  Je crois énormément aux bienfaits du rire. Je dresse un lien direct avec le bonheur. C’est pourquoi je vous souhaite de rire aux éclats au moins une fois par jour : vous esclaffer en regardant une vidéo de chat sur Facebook; pouffer devant votre humoriste préféré; vous tordre en chatouillant vos enfants; vous décrocher la mâchoire pour n’importe quelle raison niaiseuse. Vous pouvez même vous dilater la rate en lisant une blague dans le Sélection du Reader’s Digest! Si vous vivez un minimum d’un fou rire par jour, vous passerez assurément une belle année. Bonne année 2017 : Amour Je vous souhaite en 2017 de l’amour tous azimuts : de vos amis, de votre famille, de votre partenaire de vie, de vos voisins, de vos collègues de travail, de votre pire ennemi. Que diriez-vous aussi d’un nouvel amour? Ce nouvel amour peut vous sortir du célibat ou d’une relation malsaine, ou simplement ajouter à l’amour que vous possédez déjà. Une nouvelle amitié, un voisin charmant, un bébé en santé… Bonne année 2017 : Santé Un bon emploi, une tonne d’amis, de l’argent en masse, une grosse maison, un char de l’année. Tout cela est merveilleux… si on a la santé pour en profiter. Ainsi, je nous souhaite une année 2017 remplie de santé. Je suis prêt à accepter quelques rhumes, voire une sinusite ou même une gastro. Mais rien de plus grave. En 2016, j’ai vu les conséquences d’un AVC. En 2016, j’ai assisté aux complications d’une pierre au foie. En 2016, j’ai constaté les délais dans le réseau de la santé. Alors, si 2017 propageait la santé, je lui en serais reconnaissant. Et je donnerai un coup de main au destin pour rester en santé. Je sais, le karma frappe parfois fort. Un cancer, un infarctus, un accident… Cependant, chacun a son mot à dire sur son état de santé. Personnellement, j’essaie de limiter le trio du désastre : sédentarité, malbouffe, stress. Je ne suis pas parfait. Je regarde la télévision, je mange de la poutine, je ne suis pas toujours 100 % zen. Par contre, je joue au hockey, je consomme mes 7 à 10 portions quotidiennes de fruits et légumes, je relaxe autant que je peux. Cette dernière étape représente cependant un défi. Il y a tant de besogne à abattre que je me sens parfois coupable de prendre des moments de détente. Mais j’y arrive de plus en plus. D’ailleurs, petite plogue en passant, le Spa Bolton se spécialise dans la détente et la relaxation. Alors, si votre résolution concerne le bien-être, le Spa Bolton peut assurément vous aider à atteindre votre objectif. Donc, bonne année 2017 en santé, en amour et avec une tonne de fous rires.

Spa en estrie

Plus d'information

Le Spa Bolton est sans contredit le plus beau site naturel pour un spa au Québec. Voici plus d'information sur le spa :

Nous joindre

Un retour aux sources au Spa Bolton

Le Spa Bolton est sans contredit le plus beau site naturel pour un spa au Québec. Situé au pied des chutes de la rivière Missisquoi à Bolton-Est dans les Cantons-de-l’Est, à une quinzaine de minutes du mont Orford, vous y trouverez la parfaite harmonie entre la nature, le corps et l’esprit.

Que vous soyez seul, en couple, entre amis ou en groupe, laissez-vous emporter par la symphonie de l’eau des chutes qui tombe à l’infini. Profitez de cette quiétude pour vous faire masser en bordure de la rivière, été comme hiver. Nos massothérapeutes expérimentés vous proposent plusieurs soins : massages suédois, californien, aux pierres chaudes, amma, avec balles de sel, kobido, capillaire, réflexologie, pour femme enceinte et même pour enfant. Laissez-vous dorloter par nos esthéticiennes en vous offrant un moment de détente : facial, pédicure, manucure, exfoliation corporelle. Si vous désirez partager ce moment de bonheur avec vos proches, offrez-leur un certificat-cadeau, une attention toujours appréciée.

Prenez le temps de vous arrêter quelques heures afin de relaxer et de refaire le plein d’énergie en profitant de la nature et des bains polaires : bain nordique dans la rivière au pied des chutes, spas en plein air, yourtes de relaxation, sauna finlandais, savusauna, terrasse, bain vapeur à l’eucalyptus et piscine extérieure chauffée.

Finalement, agrémentez l’expérience en profitant de l’un de nos nombreux forfaits hébergement, restaurants ou activités possibles dans les régions d’Eastman, Magog, Sherbrooke et Bromont. Au menu : randonnée pédestre, kayak, vignoble, théâtre, spectacles et plus encore. Contactez-nous pour plus d’information!