Soins

Le Spa Bolton vous propose un massage près de la chute dans l’une des six yourtes à massage. Été comme hiver, laissez-vous emporter par la symphonie de l’eau de la chute qui tombe à l’infini.
  • Wow! Félicitations à toute l'équipe pour les bons soins. Endroit relaxant, paisible, charmant! Tout simplement génial!

    CaroRoger sur Trip Advisor

  • Un endroit formidable pour relaxer et en profiter pour un bon massage par des professionnels. Endroit bucolique près des chutes où on peut se tremper les pieds dans une eau limpide et froide à souhait.

    Gérard F. sur Trip Advisor

  • Ce spa est de loin mon préféré en région! Il répond au critère le plus important qui est selon moi la propreté. Moins dispendieux que la compétition, l'endroit est entouré d'arbres matures et invite à une relaxation totale. Je le conseil fortement.

    Miguel R. sur Trip Advisor

Notre blogue

Le blogue Spa Bolton
  • saint-valentin
  • Saint-Valentin : trois par année, pas juste le 14 février

    Je crois en l’amour, beaucoup plus qu’en la Saint-Valentin. Je trouve cette fête trop commerciale. Les fleurs sont hors de prix et les restaurants, bondés. En plus, il faut souvent choisir entre le service de 17 h et celui de 19 h 30 pour permettre au gérant d’accueillir le plus de couples possible. Certaines gens déplorent que Noël ait pris une tangente trop axée sur les cadeaux. J’adresse le même reproche à la Saint-Valentin. Les bouquets, les cœurs en chocolat, ceux à la cannelle qui piquent à la langue, le souper romantique annuelle… Voilà mon problème avec cette célébration de février : sa date arrêtée. Je ressens un malaise identique avec la fête des Mères et celle des Pères. Ce qui me rebute, c’est l’obligation de dire à la personne chère qu’on l’aime en raison du calendrier. C’est vrai que c’est essentiel, mais pourquoi à date fixe? Pourquoi pas n’importe quand et tout le temps? Hier encore, j’ai répété pour la Xième fois « Je t’aime » à ma blonde. C’est sorti droit du cœur, sans regard vers mon agenda. Saint-Valentin : surprise inattendue Le plaisir de ne pas célébrer systématiquement la Saint-Valentin, c’est que ma fiancée n’espère rien. Ainsi, la moindre attention la surprendra! Je préfère souligner la Saint-Valentin un 6 avril ou un 18 décembre, par exemple. Juste pour le bonheur d’étonner. C’est vrai qu’à l’occasion, l’attente du moment fait grimper le désir. Savoir que la Soirée S s’en vient, c’est excitant. On s’y prépare, on se peigne mieux, on s’habille chic et sexy, on sent bon. Toutefois, trop de planification tue parfois la spontanéité! Les espérances ne sont pas comblées; la veillée ne se termine pas en feux d’artifice comme on l’avait imaginé. Difficile donc d’obtenir une Saint-Valentin parfaite. Y a-t-il trop de pression à s’aimer un 14 février? Saint-Valentin : intimité Malgré cette montée de lait, je vous jure être un homme attentionné. Je ne tripe pas sur la Saint-Valentin, car je n’ai pas envie de forcer la romance ni l’amour. Je préfère entretenir plutôt qu’imposer. Je cherche constamment à passer une soirée avec ma promise. Je reste à l’affût des possibilités d’intimité. Surtout si ce moment s’agrémente d’une bouteille de rouge autour d’un savoureux repas, que mes yeux se perdent dans les siens, que mon regard croise son décolleté et qu’on finit tous les deux, peau contre peau. Là, j’embarque à cent milles à l’heure. Peu importe la date. Je n’ai pas envie de me fier au calendrier pour vivre une soirée faste. Je suis trop amoureux pour attendre jusqu’au 14 février. Cela dit, je soulignerai quand même la Saint-Valentin. Après tout, il s’agit d’une opportunité d’intimité de plus. Je ne peux pas être perdant! Merci C’est sous le signe de l’amour que je signe aujourd’hui mon dernier article de blogue hebdomadaire pour le Spa Bolton. Je remercie Geneviève pour sa confiance du départ, Claude pour son soutien et Kim pour la continuité. Depuis le 26 juin 2015, je vous ai livré certains de mes états d’âme et une partie de ma vision de la vie. Merci de me lire. On se retrouve bientôt. Jean-Pierre Quirion

  • mardi de la liberté
  • Le mardi de la liberté

    Imaginons la scène idyllique d’un après-midi de liberté parfait. Commençons avec un soleil radieux sur fond de ciel azur. Ajoutons-y des effets sonores naturels comme un vent léger et le bruissement d’une rivière qui coule. Point de vue de la température, elle avoisine la perfection. Comme seule activité, planifions un gros rien accompagné d’un roman et d’une collation savoureuse, qui peut être santé ou non, selon votre envie. Comment vous sentez-vous? Moi, je suis bien, sourire niais aux lèvres, les yeux dans la graisse de bine! Rien d’extérieur ne m’atteint. Maintenant, répondez à cette question sans analyser votre raisonnement : quel jour de la semaine permet ce type de relaxation? Bien évidemment, vous choisissez mardi! Quoi, ce n’est pas votre réponse? Pourtant, il n’y a pas de meilleure journée pour se détendre que le mardi! Vous devriez essayer de prendre congé un mardi. Vous aimez magasiner? Vous bénéficierez de toutes les vitrines à lécher sans la cohue du samedi? Vous adorez le ski? Les pentes dédieront leur inclinaison juste pour vous? Vous êtes portés sur le farniente dans un spa? Il n’existe aucun moment moins achalandé que le mardi après-midi? Liberté le mardi Mardi dernier, j’ai pris off. Je récupérerai mes heures plus tard. J’aurais pu opter pour un week-end de trois jours en déclarant forfait vendredi, mais j’ai favorisé le mardi. Pourquoi? Je répondrai : pourquoi pas! Après tout, je vis dans un pays libre. Cette liberté, qu’on défend si chèrement, elle doit exister à tout moment. Un pays libre, ce n’est pas juste un endroit où on vote sans fusil sur la tempe. La liberté, c’est bien plus que dire et écrire ce qu’on veut sans peur de représailles. Quoique parfois, certains en abusent au nom de la sacro-sainte liberté d’expression. Mais ça, c’est un débat juridico-politico-philosophico-je-ne-sais-plus-trop dans lequel je n’embarquerai pas aujourd’hui. Pour moi, la liberté, c’est choisir des choses simples, comme prendre congé un mardi. La liberté, c’est piger dans ma banque de vacances ici et là parce que relaxer, m’amuser et jouer un mardi, c’est l’fun! Je refuse d’avoir du plaisir seulement la fin de semaine. Être régi par un horaire immuable qui m’oblige à manger tous les soirs à 18 h, j’en ai soupé! Je ne suis pas un révolutionnaire! Je ne manifeste pas à grand coup de slogans dans les rues pour réclamer les droits de la personne. Je ne demande pas la Lune ni la Terre. Je veux juste la liberté de dîner tard et grignoter en soirée au lieu de bouffer selon un horaire prédéterminé tous les jours. Peut-être que la semaine prochaine, je ferai des heures supplémentaires entre lundi et mercredi. Je suis prêt à cela, tant et aussi longtemps que je peux profiter un mardi de la liberté de temps en temps.

  • température au bureau
  • La bonne température éloigne les blessures

    La température à votre bureau est gérée par un thermostat central? Deux scénarios possibles en découlent. Soit Madame porte son manteau parce qu’elle gèle, soit Monsieur transpire sa vie en t-shirt? Je ne suis certainement pas le seul à vivre cette situation! Saviez-vous qu’il existe une norme pour ajuster la température? Nous parlerons donc cette semaine de « degrés ». Une température ambiante idéale peut éviter des inconforts, voire des douleurs professionnelles. C’est vrai au bureau, mais également dans votre voiture. Ainsi, je complète aujourd’hui ma trilogie sur l’ergonomie. Après le bureau ergonomique et le pelletage sans blessures, voici mon segment sur le confort thermique. Température au bureau : les hommes ont chaud, les femmes ont froid Voici ce que dit le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail à ce sujet. La norme CAN/CSA Z412-F00 (C2011) intitulée L’ergonomie au bureau, indique des plages acceptables de température et d’humidité relative pour les bureaux au Canada. Ces valeurs sont identiques à celles recommandées par la norme 55 – 2010, « Thermal Environmental Conditions for Human Occupancy », de l’American Society of Heating, Refrigerating, and Air Conditioning Engineers (ASHRAE). Ces valeurs ont été élaborées pour répondre aux besoins de 80 % des gens, ce qui signifie qu’un petit nombre de personnes seront inconfortables, même si les exigences sont respectées. Des mesures additionnelles peuvent donc être nécessaires. On recommande généralement de maintenir la température entre 21 et 23 °C (69 à 73 °F). L’été, lorsque les températures extérieures sont plus élevées, il est recommandé de garder la température de l’air climatisé légèrement plus élevée dans le but de minimiser l’écart entre l’intérieur et l’extérieur.   Plages de température et humidité pour le confort Conditions Humidité relative Plages acceptables de température °C °F Été (vêtement léger) Si 30 %, alors Si 60 %, alors 24,5 à 28 23 à 25,5 76 à 82 74 à 78 Hiver (vêtement chaud) Si 30 %, alors Si 60 %, alors 20,5 à 25,5 20 à 24 69 à 78 68 à 75   Maintenant, vous connaissez la norme. Reste à voir si vous et vos collègues faites partie du 80 % ou si vous devrez négocier les Celsius. Conduite automobile ergonomique Ajuster le siège du conducteur dans sa voiture relève d’une entreprise minutieuse. Il existe vraiment beaucoup d’étapes : le siège (sa hauteur, son inclinaison, sa distance du volant), le volant comme tel, le dossier du siège, l’appui-tête, les miroirs extérieurs, le rétroviseur, etc. Sauf qu’en respectant ces étapes, on peut éviter plusieurs douleurs. Je fais fi de tous les détails, car ils sont nombreux. Juste en exemple, voici ce que le site du CCHST écrit à propos de la hauteur du siège : Hauteur du siège — Élevez le siège aussi haut que possible sans perte de confort. La hauteur augmentera votre champ de vision extérieur. Votre regard devrait se trouver au moins 76 mm (3 po) au-dessus du volant. Assurez-vous que le dégagement à la tête (espace entre votre tête et le plafond) est suffisant. N’oubliez pas d’ajuster vos rétroviseurs après avoir ajusté le reste. Je vous laisse consulter l’article intégral par vous-mêmes, si cela vous interpelle. Les experts conseillent également de faire une pause après deux heures de conduite pour s’étirer et se délier les muscles. Ils rappellent aussi l’importance d’avoir une température adéquate dans l’habitacle. Bref, on peut éviter une panoplie de douleurs et de la fatigue inutile simplement en prenant quelques minutes pour préparer notre véhicule. En terminant, quel que soit votre métier, je vous invite à visiter le site du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail. Vous y trouverez assurément des trucs pour éviter des blessures. Que vous soyez fermier, coiffeuse ou boucher, il y a un article pour vous.

Spa en estrie

Plus d'information

Le Spa Bolton est sans contredit le plus beau site naturel pour un spa au Québec. Voici plus d'information sur le spa :

Nous joindre

Un retour aux sources au Spa Bolton

Le Spa Bolton est sans contredit le plus beau site naturel pour un spa au Québec. Situé au pied des chutes de la rivière Missisquoi à Bolton-Est dans les Cantons-de-l’Est, à une quinzaine de minutes du mont Orford, vous y trouverez la parfaite harmonie entre la nature, le corps et l’esprit.

Que vous soyez seul, en couple, entre amis ou en groupe, laissez-vous emporter par la symphonie de l’eau des chutes qui tombe à l’infini. Profitez de cette quiétude pour vous faire masser en bordure de la rivière, été comme hiver. Nos massothérapeutes expérimentés vous proposent plusieurs soins : massages suédois, californien, aux pierres chaudes, amma, avec balles de sel, kobido, capillaire, réflexologie, pour femme enceinte et même pour enfant. Laissez-vous dorloter par nos esthéticiennes en vous offrant un moment de détente : facial, pédicure, manucure, exfoliation corporelle. Si vous désirez partager ce moment de bonheur avec vos proches, offrez-leur un certificat-cadeau, une attention toujours appréciée.

Prenez le temps de vous arrêter quelques heures afin de relaxer et de refaire le plein d’énergie en profitant de la nature et des bains polaires : bain nordique dans la rivière au pied des chutes, spas en plein air, yourtes de relaxation, sauna finlandais, savusauna, terrasse, bain vapeur à l’eucalyptus et piscine extérieure chauffée.

Finalement, agrémentez l’expérience en profitant de l’un de nos nombreux forfaits hébergement, restaurants ou activités possibles dans les régions d’Eastman, Magog, Sherbrooke et Bromont. Au menu : randonnée pédestre, kayak, vignoble, théâtre, spectacles et plus encore. Contactez-nous pour plus d’information!